Revue de presse du 6 juillet

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Ford domine les ventes de véhicules au Canada en juin

Ford du Canada a dominé la concurrence au chapitre des ventes canadiennes, en juin, malgré le fait que le constructeur automobile ait vu ses ventes baisser de près de neuf pour cent tandis que celles de l'industrie augmentaient légèrement par rapport à la même période il y a un an.

Ford a vendu 30 543 véhicules le mois dernier, en baisse par rapport aux 33 450 unités de juin 2011. Elle n'en a pas moins largement devancé Chrysler Canada, au deuxième rang.

«Après avoir enregistré en juin dernier ses meilleures ventes en 23 ans, Ford a quand même connu un mois positif en terminant en première position», a déclaré la présidente et chef de la direction de Ford du Canada, Dianne Craig, par voie de communiqué.

Dans l'ensemble, les ventes de véhicules légers ont totalisé 169 459 en juin, selon les données compilées par DesRosiers Automotive Consultants, en hausse comparativement à celles de 164 796 de juin 2011.

 

Les ventes de voitures ont augmenté de 2,7 pour cent, à 78 903, contre 76 830 il y a un an, tandis que celles de camions légers ont progressé de 2,9 pour cent, à 90 556, alors qu'elles avaient été de 87 966 un an auparavant.

Les gains réalisés par l'industrie sont survenus alors que les constructeurs japonais se remettaient des conséquences du séisme et du tsunami qui ont contraint les constructeurs japonais à réduire leur production, l'an dernier.

«La part de marché perdue cette année par les trois grands de Detroit a été transférée principalement aux marques japonaises», a affirmé l'analyste Dennis DesRosiers par voie de communiqué.

Les ventes de Chrysler Canada ont augmenté de 0,5 pour cent en juin, comparativement à l'année dernière, grâce aux solides ventes de la minifourgonnette Grand Caravan de Dodge.

Le constructeur a écoulé 23 705 véhicules au Canada le mois dernier, contre 23 576 en juin 2011.

Chrysler Canada a expliqué que juin avait représenté son 31e mois consécutif de croissance d'une année à l'autre, soit la plus longue période de croissance de l'histoire de la compagnie.

Par ailleurs, GM Canada a vu ses ventes chuter de 18 pour cent en juin, la compagnie n'ayant vendu que 22 869 véhicules, contre 27 883 il y a un an. Le constructeur a annoncé le mois dernier qu'il allait fermer une usine de montage à Oshawa, en Ontario, l'an prochain.

Au premier rang des constructeurs japonais, Toyota Canada a vendu 16 957 véhicules le mois dernier, ce qui représente 70,1 pour cent de plus qu'en juin 2011, tandis que les ventes de Honda Canada ont grimpé de 42 pour cent, à 12 047 unités, comparativement à 8451.

Enfin, Kia Canada a annoncé avoir connu son meilleur mois de juin en matière de ventes, 7782 de ses véhicules ayant été écoulé le mois dernier, en hausse de 10 pour cent par rapport aux ventes de la même période il y a un an.

Sergio Pininfarina s’éteint à 85 ans

Le célèbre designer automobile italien Sergio Pininfarina, patron du groupe du même nom, est décédé dans la nuit de lundi à mardi à l'âge de 85 ans des suites d'une maladie, ont annoncé les médias Italien.

Né en septembre 1926 près de Turin, il avait dirigé pendant de très longues années le groupe spécialisé dans le design et l'assemblage de coupés et de cabriolets pour le compte de grands constructeurs dont un grand nombre de ferrari (Testarossa, BB, Enzo, California). Pininfarina est aussi le père de plusieurs autres voitures célèbres comme l’Alfa Romeo 1600 Spider (la Duetto), la Fiat 124 Sport Spider, la Maserati Quattroporte ou le coupé Peugeot 406.

Président honoraire de Pininfarina, il avait cédé la direction opérationnelle du groupe en 2002 à son fils Andrea, mort dans un accident de la circulation en 2008.

Le groupe avait cessé son activité de production de véhicules pour le compte de constructeurs en octobre dernier en raison de grandes difficultés dans ce secteur. Mais il avait poursuivi ses activités de design, d'ingénierie, de recherche et développement notamment dans le domaine des voitures électriques.

Volkswagen et Porsche  unissent leur destiné

La colère des actionnaires qui se sont sentis lésés lors de la prise de contrôle de Porsche par VW après une bataille de plusieurs mois a retardé longuement la fusion des 2 entités. Toutefois, ceci est désormais derrière nous, le Groupe VW et la Holding Porsche SE ont annoncé avoir enfin créé le groupe automobile intégré qui les unit définitivement.

Dans le communiqué, Groupe VW et la Holding Porsche SE propriétaire de la marque Porsche AG expliquent que le processus de création du groupe automobile intégré sera mené de façon très accélérée et que la fusion des entreprises sera bien effective au 1er août 2012. Porsche AG sera donc la dixième marque du Groupe Volkswagen et participera activement au développement financier de l'ensemble. Concrètement, Porsche et Volkswagen vont pouvoir collaborer et faire fonctionner les synergies estimées à 320 millions d'euros beaucoup plus facilement. Cette intégration aura aussi un impact comptable rapide puisque la forte rentabilité de Porsche devrait permettre au groupe d'enregistrer des résultats économiques encore plus spectaculaires dès cette année.

Dans l'opération Porsche SE apporte ses 50,1% de Porsche AG au groupe VW qui lui cède en échange 4,46 milliards d'euros qui permettront, entre autres, d'effacer la dette de 2 milliards que trainait Porsche depuis ses tentatives de rachat de VW. Suite à la modification des statuts de Porsche SE selon les voeux du grand manitou Ferdinand Piech, c'est cette dernière qui devient un fonds d'investissement qui détient désormais 50,7% du Groupe Volkswagen qui détient lui-même l'intégralité de la marque Porsche AG et les 9 autres marques Audi, Seat, Skoda, Bentley, Bugatti, VW, Lamborghini, Man et Scania.

Un million et demi en amende pour Volvo aux Etats-Unis

Les Américains ne plaisantent pas avec la sécurité, et surtout l'agence nationale NHTSA qui vient d'attribuer une amende d'un million et demi de dollars à Volvo aux Etats-Unis pour « non-report des défauts engendrant un rappel à temps ». Le constructeur suédois succède à BMW qui avait eu droit au même type d'amende il y a quelques mois.

Dans le sport aux Etats-Unis, le moindre dérapage est souvent sanctionné d'une lourde amende, contrairement à ce qui peut se faire chez nous. Le monde automobile est à la même enseigne, avec un capitaine de la sécurité qui se nomme NHTSA (National Highway trafic Safety Administration). La sécurité routière US ne plaisante vraiment pas avec les écarts de conduite et les oublis, et cette fois-ci, c'est Volvo qui écope d'une amende d'un million et demi de dollars au pays de l'oncle Sam.

Cette punition financière fait suite à un retard de signalement de la part de Volvo sur deux campagnes de rappel (en 2010 et en 2012) pour des histoires de pneus ne comportant pas toutes les notations appropriées et pour un risque de non-déploiement de l'airbag lors d'un crash.

La loi américaine stipule que les constructeurs ont un délai de cinq jours ouvrés pour signaler tout problème à la NHTSA. Volvo a affirmé qu'il allait tout faire pour changer les délais d'annonce de ses problèmes. Il vaut mieux pour le constructeur suédois, sans quoi cela pourrait lui coûter vite cher.

Les ventes de voitures se portent bien aux Etats-Unis

Le marché américain achève le premier semestre avec une croissance cumulée de 14,8%, et en ligne de mire les 14 millions d’unités sur l’année. Toyota revient en grande forme, tandis que quelques nouveaux modèles s’illustrent.

1.285.366 véhicules écoulés par les principaux constructeurs (hors marques de grand luxe), soit une croissance de plus de 20% pour ce mois de juin. Une croissance tirée par Honda et Toyota, qui reviennent en fait à un niveau normal par rapport à l’année passée. Cela dit, quelques-uns de leurs modèles récents fonctionnent particulièrement bien. La nouvelle Camry reste en première place des berlines, tandis que la Civic, tant décriée, conserve la tête du segment des compactes, y compris au cumul. ni la Cruze, ni la Focus ne parviennent à lui ravir durablement sa place…

Ford reste la première marque du marché, mais devancée par Toyota sur le seul marché des particuliers. On notera le succès du nouvel Escape, qui devance largement ses rivaux. Il devra conforter sa place dans les mois à venir. Chez GM, la Malibu semble réussir son pari, en se classant à la seconde place, avec plus de 30.000 unités. Un segment sur lequel la Passat perce peu à peu, talonnant à présent la Chrysler 200, avec plus de 10.000 unités écoulées en juin.

Sur le marché du haut de gamme, Mercedes conserve sa première place en juin, et au cumul, grâce au succès de la Classe C qui représente près d’un tiers des ventes de la marque. BMW n’est pas loin, et Lexus revient en forme, profitant en particulier de la GS qui atteint un niveau inédit, avec 2.020 exemplaires écoulés. Certes, cela représente à peine la moitié des ventes de Série 5 ou Classe-E, mais ce modèle n’avait jamais atteint un tel niveau.

N’oublions pas les électriques, avec 1.760 Volt (8.817 sur le semestre) et 535 Leaf (3.148 sur le semestre).

10 modèles les plus vendus

1. Ford F-Series (55.025)

2. Chevrolet Silverado (33.566)

3. Toyota Camry (32.107)

4. Chevrolet Malibu (31.402)

5. Honda Accord (28.924)

6. Ford Escape (28.500)

7. Honda Civic (27.500)

8. Toyota Corolla (26.647)

9. Ford Fusion (24.433)

10. Ram Pick-up (23.951)

10 marques les plus vendues

1. Ford (200.215)

2. Chevrolet (180.098)

3. Toyota (149.373)

4. Honda (109.438)

5. Nissan (81.801)

6. Hyundai (63.813)

7. Kia (51.326)

8. Jeep (44.519)

9. Dodge (44.315)

10. Volkswagen (38.170)

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires