Facebook: là pour rester!

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Facebook a annoncé avoir franchi le cap du milliard d'utilisateurs actifs. Ça fait beaucoup de monde ça. Quand on s'arrête pour y penser, ça fait environ une personne sur 7 sur terre qui est sur Facebook. Pour célébrer l'annonce, Mark Zuckerberg, le fondateur du réseau social, a partagé quelques statistiques sur son Facebook et surtout sur l'utilisation des gens.

On apprend donc qu'il y a eu 1,13 trillion de « J'aime » depuis le lancement de cette fonction en 2009. Ça veut donc dire qu'il y en a eu plus d'un milliard de milliards de petits pouces en l'air qui ont été distribués. La popularité des photos sur Facebook a aussi été chiffrée. On estime que l'on retrouve aujourd'hui 219 milliards de photos sur les différents profils. La géolocalisation semble aussi être populaire. Facebook a annoncé que 17 milliards de messages géolocalisés ont été publiés. On a aussi appris que 600 millions d'utilisateurs accèdent à leurs profils Facebook grâce à une plateforme mobile,

Ces données ne peuvent que représenter de bonnes nouvelles pour Facebook. Premièrement, ces chiffres devraient donner envie aux investisseurs d'acheter quelques actions dans le réseau social. L'action, qui ne cesse de dégringoler depuis l'entrée en bourse du réseau social, pourrait bien connaître des hausses importantes. Ces statistiques risquent également de prouver aux sceptiques que Facebook est bel et bien là pour rester.

On me demande souvent si Facebook va disparaître bientôt. Personnellement, je n'y crois pas. Malgré tous ses problèmes de protection de la vie privée, ses nombreux changements à son interface ou encore ses problèmes en bourses, Facebook est aimé des gens. Le site est aimé parce qu'il est pratique. Il n'y a pas un moyen plus simple en ligne de partager nos photos. Il y a plein de sites d'hébergement de photos, mais Facebook est facile et il permet aux utilisateurs de rejoindre facilement leurs proches.

Facebook nous permet aussi de savoir ce qui se passe dans la vie de nos amis, nos collègues de travail ou encore nos vieilles connaissances. Évidemment, le téléphone existe encore, mais Facebook nous permet de savoir ce qui se passe dans la vie de notre réseau d'ami en quelques minutes et ce, quand on veut. Ce n'est pas Twitter ou Google + qui réussit à regrouper dans un seul et même endroit nos amis, nos vieux parents ou encore nos anciennes flammes.

Facebook c'est aussi notre compte de messagerie. On l'utilise plus que le courriel. En fait, le courriel sert dans plusieurs cas à recevoir les notifications de Facebook. Je ne vois vraiment pas comment Facebook pourrait sortir de nos vies. Si l'entreprise est bien gérée et que le réseau continue de suivre les tendances technologiques, le réseau social de Mark Zuckerberg va traverser les années sans problème.

 

 

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires