Cuivres haute voltige

Corinne Laberge
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Les musiciens du groupe Magnitude 6 seront de passage à la salle Pauline-Julien mercredi prochain à 19h30.

Leur approche est inventive, leurs interprétations virtuoses et leurs instruments, en parfaite symbiose. Avec un répertoire qui marie le classique au jazz, au rock et aux autres formes populaires, l’ensemble propose une expérience qui va au-delà du simple concert. La musique de chambre pour quintette de cuivres et batterie à la puissance Magnitude 6!           

Fondé par de jeunes musiciens talentueux associés à des professionnels bien établis dans le milieu, Magnitude 6 se démarque par sa qualité d’exécution, son énergie et son programme des plus audacieux. De Purple Haze de Jimi Hendrix, à Slim in Beaten Dreamers de Nick Didkovsky, en passant par Hey you de Roger Waters (Pink Floyd) et Corpus de David Sanford; l’éventail des genres est surprenant.

Depuis leur passage au Festival de jazz de Montréal en 2010, la formation a le vent dans les voiles. Actuellement en présentation de la série de concerts offerts par le Conseil des arts de Montréal en tournée, le groupe commence l’été avec un agenda bien chargé. Six compères sur la route qui s’arrêteront à la salle Pauline-Julien le mercredi 11 juillet prochain. Les voici: Thierry Champs et Frédéric Demers aux trompettes, Laurence Latreille-Gagné au cor, Simon Jolicoeur-Côté au trombone, Samuel Lalande-Markon au tuba et Frédéric Lapointe à la batterie.

Succès et primeurs                  

«Ça fait presque cinq ans qu’on joue ensemble dans Magnitude 6. On s’est rencontré à l’école pour la plupart et le noyau de base est toujours présent. L’ensemble compte aussi des musiciens plus expérimentés, avec lesquels on a la chance de jouer», indique Samuel Lalande-Markon. «Le quintette de cuivre, c’est la formation classique standard. Trompettes, cor, tuba et trombone, auxquels on a ici ajouté la batterie. De par notre composition, on est à mi-chemin entre le groupe de musique de chambre et le big band. On peut donc opter pour un registre musical très délicat et intimiste ou, à l’opposé, jouer plus fort et créer une tout autre dynamique», explique le tubiste professionnel et directeur artistique de Magnitude 6. «Symbiosis c’est essentiellement la rencontre entre deux univers: le classique et le contemporain, qui comprend le jazz, le pop et le rock. Un spectacle qu’on vient tout juste de bonifier avec l’ajout de deux nouvelles pièces au programme. Des compositions originales écrites par le guitariste Sylvain Picard spécialement pour Magnitude 6, que nous présenterons en première publique le 11 juillet», annonce en terminant Samuel.                                

L’ensemble Magnitude 6 présentera le spectacle Symbiosis à la salle Pauline-Julien le mercredi 11 juillet prochain, à 19h30, dans le cadre des Rendez-vous des arts. Entrée libre, laissez-passer obligatoires disponibles à la billetterie de la salle Pauline-Julien ou à la porte avant la représentation: 514 626-1616, www.pauline-julien.com ou www.ville.montreal.qc.ca ̸ibsg. 

Organisations: Pink Floyd, Groupe de musique

Lieux géographiques: Montréal

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires