La consultation publique de l’AMT n’attire qu’une poignée d’usagers

Marie-Claude
Marie-Claude Simard
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Moins de vingt utilisateurs de la ligne Deux-Montagnes se sont déplacés pour assister à la séance d’information et de consultation organisée par l’Agence Métropolitaine de Transport (AMT), le 24 novembre à 19h.

La rencontre a eu lieu à Deux-Montagnes, dans une salle non loin de la station Grand Moulin. Aucun usager de l’Ouest-de-l’Île de Montréal ne s’est exprimé. Bien que rien de nouveau n’ait été annoncé, les représentants de l’AMT ont présenté un Powerpoint convivial qui a fait le tour de la situation actuelle sur la ligne Deux-Montagnes tout en faisant état des projets à moyen terme.

L’achalandage sur cette ligne a connu une légère diminution en 2009 qui s’explique par les pannes multiples qui ont eu lieu durant l’hiver dernier. Les trains de l’AMT qui maintiennent ordinairement un taux de ponctualité de 95% ont enregistré un taux de 88% au pire de la crise l’hier dernier. Toutefois, avec le remplacement des moteurs de traction et les nouveaux réchauffeurs d’aiguillage la situation sera nettement améliorée cet hiver, affirme le président directeur général, Joël Gauthier. De plus, toutes les rames auront dix voitures.

Telles qu’annoncé en nos pages précédemment, les nouvelles voitures à deux étages ne pourront entrer en fonction sur cette ligne qu’en 2012, une fois que les locomotives bi-mode seront arrivées. Le doublement de la voie ferrée entre Bois-Franc et Roxboro-Pierrefonds devrait être effectué au cours des deux prochaines années, ce qui impliquera la construction d’un quai supplémentaire à Sunnybrooke.

Cet hiver, l’AMT met l’accent sur la communication. Prochainement, dans cinq gares sur 12, dont celles de Pierrefonds et DDO, des panneaux qui affichent le statut des trains (désormais muni de GPS) en temps réel seront installés. Le site Internet est refait et tous les mercredis, une page du journal 24H est dédiée à l’AMT. De plus, bientôt, à ceux qui s’inscrivent, des textos seront envoyés s’il y a des retards sur la ligne.

Les quelques citoyens qui ont pris la parole avaient des questions concernant le système de tarification par zone, la compatibilité avec le système de la STM et le manque de service la fin de semaine. À un usager qui s’est enquis de la capacité du tunnel Mont-Royal qui devra éventuellement servir également au Train de l’Est et celui de Blainville-Saint-Jérôme, M. Gauthier s’est fait rassurant. «Pour l'instant, il passe un train, au plus, toutes les 12 minutes. À New-York, il en passe un à toutes les 90 minutes dans leur tunnel qui est un peu plus étroit.» Le gestionnaire admet toutefois que l’élargissement du tunnel fait partie des plans à long terme.

Finalement, un jeune ingénieur a impressionné les représentants de l’AMT en proposant des pistes de solution concernant la formation du givre sur les câbles électriques.

Organisations: AMT, Grand Moulin, Powerpoint

Lieux géographiques: Deux-Montagnes, Pierrefonds, Tunnel Mont-Royal Train de l’Est New-York

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires